département d'études juridiques et économiques de périgueuxuniversité de bordeaux
Formations
International

Programme d'échanges

 
La Faculté de Droit et Science Politique propose à ses étudiants d’enrichir leur cursus en partant en mobilité d’études à l’étranger dans le cadre de programmes d’échanges.
Plusieurs programmes d’échanges leurs sont offerts :
  • Le programme Erasmus + qui permet d’étudier dans des universités européennes y compris Norvège, Turquie, Croatie et Liechtenstein.
  • Le programme BCI (ex CREPUQ) qui permet d’étudier dans des universités canadiennes (Québec)
  • Les conventions internationales qui permettent d’étudier dans des universités partenaires dans le monde entier.
Ces programmes d’échanges permettent aux étudiants inscrits à l’Université de Bordeaux de valider un diplôme bordelais tout en suivant des cours dans un établissement partenaire à l’étranger.
 
En savoir plus :  Université de Droit de Bordeaux / Université d'Économie de Bordeaux
 

Formations délocalisées et doubles diplômes 

 
Dans le cadre de l’internationalisation de ses formations, la Faculté de droit et science politique propose à ses étudiants de s’inscrire dans des Masters délocalisés ou doubles diplômes en partenariat avec des établissements étrangers.
 
En savoir plus 
 
 

Foire aux questions

 
1-Je souhaite effectuer un échange académique pour améliorer mon anglais, où puis je aller ?
Le but de la mobilité n'est pas d'apprendre la langue mais de la perfectionner. Vous partez pour suivre des cours et valider des examens, il faut donc une bonne compréhension de la langue dès le début de votre séjour. Le critère linguistique est un pré requis pour pouvoir postuler à une mobilité.
 
2-Est-ce que je peux valider un Bachelor en partant en échange?
Non vous partez  pour valider un diplôme de Bordeaux. Etant donné que vous ne payez pas les frais d’inscription dans l’université d’accueil, vous ne pourrez obtenir un quelconque diplôme. Cependant, certaines universités au Royaume-Uni telles que Birmingham, Warwick et Norwich proposent aux étudiants juristes de valider un « Certificat de Droit anglais » en plus de leur diplôme français, ou un certificat d'études européennes (Kent).
 
3-Je pars en Master 1, j’ai entendu dire que je devrais le refaire à mon retour…
Non, en validant votre contrat d’études, les coordinateurs s’assurent que vous suivez des enseignements cohérents avec le parcours dans lequel vous êtes inscrits en France. Si vous validez vos examens à l’étranger, vous obtiendrez un diplôme de Bordeaux. 
 
4-Je souhaite faire un deuxième Master 1 / Master 2 pour partir en mobilité, est-ce possible? 
Les départs dans le cadre d’un Master 1 complémentaire ne sont pas autorisés après un M2.
Les départs dans le cadre d’un deuxième Master 2 sont laissés à l’appréciation du responsable du Master.
 
5-Comment va se passer la validation de mon année ?  
En partant en mobilité, vous acceptez de vous soumettre aux règles de l’université d’accueil concernant l'ouverture et l'organisation des cours et les examens sur place. Si toutefois dans certaines universités, certains cours ne peuvent être ouverts, vous devez accepter ceux qui vous seront proposés en remplacement. A la fin de votre séjour, les notes obtenues seront transmises à la scolarité de Bordeaux qui se chargera de les transcrire en notes françaises.
N.B.: Les notes se compensant entre elles, il vous faudra obtenir la moyenne générale pour valider le diplôme de Bordeaux.
 
6-Je suis de nationalité étrangère, puis je postuler aux  programmes internationaux et aux bourses ?
Oui il n’y a pas de conditions d’éligibilité relative à la nationalité mais il y aura cependant certaines spécificités à connaître.
 
7-Est-il plus facile de valider mon année à l’étranger qu’en restant à  Bordeaux ?
Les étudiants partants en mobilité doivent s’adapter à des méthodes d’enseignement différentes, suivre des cours dans une langue étrangère, se conformer aux conditions d’examen dans les universités partenaires : ceci représente la clé de la réussite. Dans la mesure où nous sélectionnons les meilleurs étudiants pour partir en mobilité, le taux d’échec est relativement bas.
 
 8-Est-ce que la DRI se charge de nous trouver un logement ?
L’université d’accueil peut vous proposer une assistance au logement mais vous n’avez pas un logement réservé de droit.
Les universités peuvent selon les cas vous proposer :
  • un logement en résidence universitaire (que l’on peut réserver depuis la France). Prévoir les réservations très tôt car le nombre de places est limité,
  • un logement en appartement partagé avec d’autres étudiants (que l’on trouve généralement une fois arrivé sur place),
  • un logement en famille d'accueil (adresses proposées par l'université d'accueil le cas échéant).
9-Je souhaite partir mais je ne réponds pas aux critères de sélection. Puis-je tout de même candidater? 
Les étudiants qui ne remplissent pas les critères de sélection peuvent tout de même déposer un dossier mais ils ne seront pas prioritaires sur les destinations. Ils devront en toute hypothèse avoir validé leur année d'études à Bordeaux avant de partir.
 
10-Je n’ai pas été retenu sur l’un de mes choix. Est-ce terminé? 
Il vous reste une petite chance lorsque nous avons des places restantes pour d'autres destinations.